20novembre2017

Excursions

Programme "Excursions" du 21 février

Arrêt 5 –  Saint Louis :SAED (Société d’Aménagement et d’Exploitation des terres du Delta)
Visite des périmètres irrigués


Arrêt 6 –  Saint Louis :Parc des oiseaux de Dioudj
Visite d’un écosystème de zone humide doté d’une riche biodiversité.
oiseauxDjoudjLe parc national des oiseaux du Djoudj est situé à une soixantaine de kilomètres au nord de Saint-Louis du Sénégal. Paradis des oiseaux migrateurs, le parc est la troisième réserve ornithologique du monde. Situé au coeur du delta du fleuve Sénégal, le parc national du Djoudj est une zone humide de 16.0000 hectares inondée une grande partie de l'année. Il est constitué de lacs, de bolongs (canaux de mangroves) et d'îlots, inondés par les crues (ou jadis avant la construction du barrage de Diama par les marées). Il forme un fragile écosystème pour près de 3 millions d'oiseaux migrateurs et une grande population d'oiseaux qui y vivent toute l'année. A l’instar du parc national du Diawling en Mauritanie, de l'autre côté du fleuve Sénégal, le parc du Djoudj est menacé d’asphyxie depuis 1999 par une fougère aquatique, la Salvinia molesta.


Arrêt 7 –  Saint Louis : Barrage de Diama sur le fleuve Sénégal
Outil de gestion d’une ressource en eau transfrontalière
barrageDeDiamaLe barrage de Diama est essentiellement un barrage anti-sel chargé de stopper l’eau de mer qui, en période d’étiage,  remontait le lit du fleuve Sénégal jusqu'à 200 km de l'embouchure. Situé sur le fleuve Sénégal, dans le delta, à 26 km en amont de la ville de Saint-Louis, le barrage de Diama a eu pour résultats : (i) de rendre disponible l’eau douce en quantité suffisante pour l’irrigation ; (ii) d’assurer le remplissage des lacs et réservoirs (le lac de Guiers, le lac de R’kiz, la dépression de l’Aftout-Es-Sahel) et l’alimentation en eau potable des centres urbains (Dakar, Nouakchott,…) et ruraux ; (iii) de permettre également le remplissage des grandes dépressions qui favorise le maintien et le développement de la biodiversité dans les zones humides du Diawling en Mauritanie et du Djoudj au Sénégal ; (iv) d’assurer l’alimentation en eau du bétail et la restauration du couvert végétal.

19h 30 – 21h : Dîner